CERISA - Compétences, Echanges, Ressources, Informations en Santé Animale


Autres

Le portail en quelques chiffres

  • 732 ressources
  • 565 acteurs
  • 742 agents pathogènes
  • 444 maladies
  • 289 mots clés

Avertissement

L'utilisation de certaines versions du navigateur Internet Explorer 6 pose des problèmes d'affichage. Pour un affichage optimal de ce portail, nous vous conseillons d'utiliser un autre navigateur tel que Mozilla Firefox ou Internet Explorer 7..

Les maladies de A à Z

Les acteurs de A à Z

Actualités en Santé Animale

Vu dans la presse spécialisée

pas de news actuellement
Source Velisa - Veille francophone

Fiche descriptive d'un acteur




CNR - Centre National de Référence des Méningocoques

Le CNR des Méningocoques (Unité des Infections Bactériennes Invasives, Institut Pasteur) est désigné par le Ministère de la Santé afin d'assurer la surveillance microbiologique des infections à méningocoque (Neisseria meningitidis), en concertation avec la DGS (Direction Générale de la Santé) et l'InVS (Institut de Veille Sanitaire) principalement. L'intérêt pour la santé publique est d'associer si nécessaire cette surveillance épidémiologique à des mesures de prévention immédiates pour éviter l'épidémie.

Les objectifs du CNR :

  • Contribuer à l'identification des espèces du genre bactérien Neisseria.
  • Contribuer à la surveillance microbiologique à partir des souches adressées au CNR pour expertise, et des renseignements complémentaires les accompagnant.
  • Exercer une mission d'alerte. Par exemple, dans le cas des infections méningococciques : l'isolement d?un méningocoque d'un sérogroupe, d'un sérotype ou d'un sous-type inhabituel en France peut avoir des conséquences sérieuses par le fait qu'il n'y a pas d'immunité globale de la population contre les antigènes nouveaux pour elle. Des mesures prophylactiques adaptées doivent être rapidement prises.
  • Participer à l'application des directives émises par la Direction Générale de la Santé sur la " Prophylaxie des infections invasives à méningocoque ".
  • Identifier des marqueurs épidémiologiques complémentaires aux sérogroupes.
  • Surveiller la sensibilité aux antibiotiques par des méthodes standardisées. La diminution de la sensibilité à la pénicilline G est de plus en plus fréquente en Europe. Cependant, celle-ci atteint rarement le seuil critique d'une concentration minimale inhibitrice de 1 mg/l. Les autres antibiotiques particulièrement surveillés sont la rifampicine et la spiramycine du fait de leur intérêt en chimioprophylaxie.
  • Développer des techniques pour améliorer le diagnostic de la maladie et le typage génétique des souches de N. meningitidis.

Les activités de service du CNR sont :

  • Expertises.
  • Collection de souches.
  • Surveillance épidémiologique.
  • Transfert de connaissances.
  • Recherche.
  • Collaborations et réseaux au niveau national et international.
  • Assurance qualité.

(Mai 2014).

Domaine(s) de compétence(s)


Coordonnées


Acteur(s) - Voir aussi _ ( ? )