CERISA - Compétences, Echanges, Ressources, Informations en Santé Animale


Autres

Le portail en quelques chiffres

  • 732 ressources
  • 565 acteurs
  • 742 agents pathogènes
  • 444 maladies
  • 289 mots clés

Avertissement

L'utilisation de certaines versions du navigateur Internet Explorer 6 pose des problèmes d'affichage. Pour un affichage optimal de ce portail, nous vous conseillons d'utiliser un autre navigateur tel que Mozilla Firefox ou Internet Explorer 7..

Gestion de la santé

Vous êtes ici : Accueil >> Gestion de la santé >> Lire la suite ...
image

La gestion de la santé animale, pour la partie qui ressort de la santé publique vétérinaire, est assurée ou coordonnée par les pouvoirs publics.

La santé publique vétérinaire est l'ensemble des actions qui sont en rapport direct ou indirect avec les animaux, leurs produits et sous-produits, dès lors qu'elles contribuent à la protection, à la conservation et à l'amélioration de la santé de l'homme, c'est à dire son bien être physique, moral et social.


La santé publique vétérinaire couvre les champs d'intervention publique relatifs à la santé et protection des animaux, la sécurité sanitaire des aliments et la préservation de l'environnement.

Par santé publique vétérinaire (SPV), on désigne la contribution de la médecine vétérinaire à la santé publique. Cette notion a été utilisée la première fois en 1946 lors d'une assemblée de l'OMS. La définition donnée à l'époque par l'OMS concernait exclusivement la protection de la santé humaine contre les influences nocives provenant d'animaux ou de produits animaux et couvrait donc en premier lieu la sécurité alimentaire et les zoonoses.

Autrefois, l'objectif principal de la SPV était donc essentiellement la lutte contre les zoonoses. Les programmes de lutte contre la rage, la brucellose et la tuberculose étaient au premier plan. A une époque plus récente, la priorité est donnée aux zoonoses latentes (salmonellose, campylobactériose, p. ex.)

De nos jours, la SPV couvre un très vaste champ d'activités et de tâches. La définition actuelle de l'OMS (1999) inclut également des aspects mentaux et sociaux: C'est ainsi que la santé publique vétérinaire a été définie comme «une contribution au bien-être physique, mental et social des êtres humains par le biais de la connaissance et de l'application de la science vétérinaire».